Quand le formateur devient coach : l’expérience de la classe inversée et du co-apprentissage en formation professionnelle

Depuis plusieurs années, le monde de l’enseignement et de la formation est arrivé à la conclusion que l’enseignement descendant, soit la transmission verticale du savoir d’un « sachant » à un « apprenant », présentait des limites importantes et ne satisfaisait pas toutes les nécessités en matière d’apprentissage. En cause, l’attitude passive de l’élève qui ne fait qu’écouter et n’agit pas, ne se retrouve impliqué à aucun moment. C’est pourquoi nous avons recours, chez Bâtiformation, à des méthodes de pédagogie modernes telles que la classe inversée.

Nous pensons, en effet, que pour offrir la meilleure expérience client possible sur le terrain, dans le cadre de leur travail, les participants doivent tout d’abord vivre une véritable expérience lors de leur formation grâce à nos formateurs.

Comment cela se traduit-il dans les faits ? Qu’est-ce que cela implique en termes de qualité, de rigueur, de satisfaction quant aux résultats et à l’investissement client ? Nous vous disons tout. ;)

 

La formation par la classe inversée : quand l’apprenant devient acteur

La classe inversée, qu’est-ce que c’est ? Il est difficile de définir précisément ce concept tant il est ouvert et que chaque enseignant peut le modeler pour créer sa propre méthode d’apprentissage.

Il est toutefois possible d’identifier plusieurs facteurs clés au concept :

L’élève, le participant, devient acteur de sa propre formation. Il peut, en amont, se préparer en faisant des recherches, se mettre en état d’éveil et se donner envie de progresser sur le thème à venir. En séance, Il fait part de ses acquis, de son expérience, du fruit de ses recherches auprès des autres apprenants dans le cadre de « jeux » individuels et collectifs. L’échange est ainsi mis en avant, favorisant le co-apprentissage dont nous connaissons aujourd’hui toute l’efficacité.

L’enseignant, le formateur, lui, change de posture et n’est plus seulement là pour donner des informations de manière descendante. Il n’est plus « au-dessus », mais aux côtés des apprenants pour les aiguiller, les conforter, fluidifier les échanges entre eux et apporter son expertise et sa correction sur les sujets.

C’est un apprentissage qui intègre une vraie plus-value humaine.

Quels bénéfices pour l’apprenant ?

Cette nouvelle approche de l’apprentissage possède de nombreux atouts :

- Une meilleure transmission du savoir : l’apprenant devient autonome et acteur de son propre apprentissage. Cette meilleure intégration des sujets traités permet d’augmenter le niveau de réussite aux examens : c’est ainsi que dans une formation initiale dans le cadre d’un diplôme, le taux de validation à l’examen est passé de 74% à 95%, soit 21% d’augmentation.

- Une plus grande motivation : en n’étant plus passif, assis sur sa chaise à écouter durant des heures ce que le formateur a à dire, l’apprenant devient plus dynamique, motivé, impliqué.

- Développement du relationnel : dans le cadre de la classe inversée, l’apprenant est amené à sans cesse communiquer, échanger des points de vue, argumenter/repousser avec les autres apprenants et le formateur. Il en ressort ainsi plus expérimenté en matière de dialogue et relationnel, ce qui lui servira tous les jours dans sa vie professionnelle.

- Une plus grande confiance en soi : l’apprenant repart avec des acquis concrets, la certitude de pouvoir les appliquer au quotidien dans son travail. Cette prise de conscience profonde lui permet de réaliser qu’il est « l’homme de la situation ». Cela booste sa propre assurance, mais aussi sa croyance en son produit, son entreprise.

Quand le formateur devient coach

Pour que ce type de formation innovante soit un véritable succès, l’intervenant doit changer de posture, il n’est pas « le sage sur son estrade », mais devient à la fois « Coach » et « Expert métier ».

C’est ainsi que les formateurs Bâtiformation maîtrisent aussi bien la partie théorique que la mise en œuvre et la partie applicative liée au métier.

En tant qu’experts métier, ils détiennent les connaissances et les partage avec l’apprenant. Mais cette transmission n’est pas verticale, car les participants ont également des notions et participent tous ensemble à l’apprentissage des uns et des autres.

En portant également la casquette de coach, ils aident les participants à fixer les objectifs à atteindre au cours de la formation et les motivent, leur donnent les clés pour réussir : méthodologie, organisation, gestion du stress, etc.

Grâce à l’association de ces deux approches, le participant vit une expérience forte en émotion, cela l’aide à mobiliser son énergie pour acquérir les connaissances et compétences ciblées.

Offrir une véritable expérience de formation au participant

Chez Bâtiformation, nous pensons que cette expérience de formation doit provoquer le déclic chez le participant, afin qu’il voie autrement son métier de vendeur et prenne conscience que chaque entretien de vente doit faire vivre une expérience humaine à son client.

Cette expérience formation, c’est ce qui nous permet de faire progresser Bâtiformation et nous motive, dans une démarche résolument tourner vers la satisfaction. Une satisfaction mesurée par un organisme certificateur expert en relation client, dont les résultats et témoignages sont accessibles depuis la page d’accueil de notre site : www.batiformation.com

lundi 06 août 2018 à 14:55:05


Batiformation : Formation Commercial et Manager - Habitat, Bricolage, Bâtiment -
24 la Montagne, 44220 Couëron, France
- +33 2 40 65 34 83
Logo Bâtiformation